Veuillez vous identifier pour accéder à la partie privée de ce site :



Philippe Val, directeur de France Inter, s’est-il fait-il l’allié objectif de l’extrême droite en cautionnant un penseur d’extrême droite : Sigmund Freud ?
par Jean Cottraux, psychiatre honoraire des Hôpitaux
et ancien chargé de cours à l’université Lyon 1.

jean cottrauxphilippe valPhilippe Val répondant a l’abondant courrier qui critiquait la journée sans débat consacrée à la gloire de Sigmund Freud, le 9 Novembre 2012 sur France Inter, a cru bon d’attaquer les auteurs du livre noir de la psychanalyse (Les Arènes, 2004) en les taxant d’être des personnages « louches et d’extrême droite », sur les ondes de France Inter, le 15 Novembre 2012. En tant que co auteur du « Livre noir de la psychanalyse » je vais essayer de répondre à Philippe Val sans le stigmatiser. Sa réponse montre que le gauchisme de Philippe Val s’est inversé en son contraire : une pensée d’extrême droite élitiste, autoritariste et méprisante. Philippe Val, à son insu, se soumet inconditionnellement à un penseur d’extrême droite: Sigmund Freud. Il est grand temps qu’il ouvre les yeux. A l’appui, voici trois pages extraites de mon ouvrage : « Choisir une psychothérapie efficace, Odile Jacob, 2011, pp 75-77) » qui se fondent sur des documents accessibles à tous. Elles montrent un Freud bien différent de sa légende : Freud était, en fait, un partisan de l’austro fascisme du Chancelier Dolfüss.

Lire la suite...

logo KO7J noirSix mois après la publication des recommandations de bonnes pratiques de la Haute Autorité de Santé en matière d'autisme, on serait en droit d'attendre que les professionnels de santé concernés en aient pris connaissance, et envisagent sérieusement de faire évoluer leurs pratiques. Bien entendu, les seuls documents de la HAS, s'ils sont d'excellentes sources pour actualiser ses connaissances, sont sans doute insuffisants en soi pour adopter de nouvelles pratiques. Seules des formations professionnelles rigoureuses, basées sur l'état actuel des connaissances, et employant des formateurs compétents, seront à même de faire évoluer les pratiques.


Le KOllectif du 7 janvier a donc souhaité faire un état des lieux des formations et des colloques professionnels portant sur l'autisme et annoncés à partir de la rentrée 2012, afin de mesurer l'impact des recommandations de la HAS sur ces manifestations, et la possibilité pour les professionnels d'avoir accès à une formation en conformité avec ces recommandations. Au vu du contenu des formations, nous constatons que le paysage semble avoir été très peu évolué. Nous avons donc décidé de rendre public le résultat de notre analyse. Nous avons pour cela constitué 3 listes :
 
 

Lire la suite...

RamusFranckPar Franck Ramus
Directeur de recherches au CNRS
Membre fondateur du KO7J (http://kollectifdu7janvier.org/)
 
 
 
Imaginez que dans une spécialité médicale, n'importe laquelle, disons, par exemple, la diabétologie, les spécialistes français s'honorent d'avoir une classification des maladies franco-française. Une classification basée sur des idées sur les causes du diabète différentes de celles communément acceptées dans la recherche médicale internationale, et conduisant à définir les multiples formes de diabète différemment des critères préconisés dans la Classification Internationale des Maladies éditée par l'Organisation Mondiale de la Santé. Qu'en penseriez-vous? Aimeriez-vous être soigné(e) par ces diabétologues français?
 
Bien sûr, il peut y avoir des spécificités locales dans les manifestations d'une maladie. Il se pourrait qu'en France des facteurs environnementaux spécifiques modifient les susceptibilités au diabète ou certains de ses symptômes. Il se pourrait aussi que les diabétologues français soient particulièrement géniaux et fassent des découvertes qui révolutionnent la compréhension des causes et des conséquences du diabète. Dans un cas comme dans l'autre, il serait de la responsabilité de ces médecins et/ou chercheurs de publier leurs travaux dans les revues scientifiques et médicales internationales, et, si leurs données et leurs arguments s'avéraient corrects, ils seraient à même de convaincre leurs collègues du monde entier, et de faire ainsi évoluer les théories, les critères diagnostiques et les pratiques thérapeutiques au niveau international.
 

Lire la suite...

Chaque mois, le KOllectif 7 janvier vous proposera désormais d'analyser les propos d'un psychanalyste. "Lacânerie du mois" sera sélectionnée selon des caractères délirant et/ou antiscientifique face auxquels il convient de cultiver son esprit critique.

lacanerie juin 2012Le 23 juin dernier avait lieu une sorte de conférence sur l'autisme organisée par l'association de la cause freudienne et dans laquelle intervenait notamment Esthela Solano-Suarez. Cette dernière ayant remporté haut-la-main le prix de lacânerie du mois dernier, nous pouvions nous attendre au pire. Le communiqué de presse annonçant l'évènement, rédigé par Charles-Henri Crochet le résume parfaitement tout comme il illustre à merveille la propagande d'une psychanalyse totalement intolérante à la critique.

L'auteur y présente une fois de plus la psychanalyse comme une discipline régulièrement persécutée par les oppresseurs diabolisés que sont les scientifiques, les associations de parents et les entreprises pharmaceutiques. Les scientifiques et universitaires sont considérés comme des scientistes, l'approche éducative et comportementaliste mise au rang d'un dressage totalitaire, les associations de parents assimilées à un petit lobby très militant dont la seule ambition serait d'interdire la psychanalyse, et les laboratoires pharmaceutiques orchestreraient tout ce petit monde à des fins mercantiles.

Lire la suite...